Comment créer un plan de reprise d’activité informatique ?

Dans une société, les données informatiques représentent des actifs stratégiques sur lesquels dépend l’estimation de production. Pourtant, le système d’information est continuellement exposé à des risques et c’est toute l’activité de l’entreprise qui est menacée. Afin d’apporter une protection au service information et se tenir prêt face aux divers types de problèmes plus ou moins grave, la mise en place d’un Plan de Reprise d’Activité ou PRA est indispensable voire impérative.

Le PRA : de quoi s’agit-il exactement ?

Les incidents se manifestent sous différentes formes. Cela peut être une panne de matériels, une coupure de courant, une perte de données… Quel que soit le problème, l’activité et la production de l’entreprise est alors menacée. Dans le but de garantir la restitution des moyens informatiques et la restauration de toutes les applications au sein de l’organisation en cas de crise majeure, le Plan de Reprise d’Activité (PRA) est la solution incontournable. Il comprend plusieurs niveaux de responsabilités et de processus qui seront détaillés suivant les besoins et les moyens financiers de l’organisation.

Effectivement, on sait tous que toutes les sociétés n’espèrent que de profiter de son système d’information en permanence, quelle que soit la circonstance. Il est vrai que ce type de besoin peut parfaitement être géré mais, cela nécessite aussi un coût élevé. La remise en marche dépend alors de la situation économique de l’entreprise, cela se réalise de façon plus ou moins vite dans le cadre d’un Plan de reprise d’activité.

Un PC qui tombe en panneLe PRA : pour qui ?

Aujourd’hui, il est presque inconcevable de croire qu’une entreprise puisse se développer sans un système informatique, étant donné l’avancée technologique. Bien que chaque organisme ait une taille différente d’une autre, les risques menaçant le programme informatique demeure et implique les mêmes problèmes. La mise en place du PRA est donc un plan de sauvegarde infaillible.

Si un sinistre se présente, le plan de reprise d’activité atténue de manière non-négligeable les pertes financières. Il est d’une importance capitale pour « sauver » l’activité d’une organisation. C’est aussi un outil indispensable pour renforcer l’image de l’entreprise quant à sa fiabilité et sa crédibilité vis-à-vis de ses partenaires et de ses clients. Globalement, le but d’un PRA est de mettre à la disposition de la société une bonne stratégie qui lui donne la possibilité de pérenniser son activité lors d’un sinistre, de panne ou d’un incident pour ensuite se reprendre en main dans les meilleurs délais.

Les solutions curatives et celles préventives

Quand parle-t-on de solutions préventives ? Lorsque les mesures prises se traduisent par des méthodes permettant à éviter tout type d’interruption. Il faut alors commencer par identifier les possibilités de risques, leurs conséquences. Les préventions concernent alors toutes les options qui serviront à garantir la sauvegarde des données. Cela peut être des solutions de secours dont des sites web, le système de redondance… Concernant les mesures curatives, ce sont les méthodes qui offrent la possibilité de redémarrer l’activité suite à un sinistre. Suivant la gravité du problème, un grand nombre de solutions peut être envisagé. Le système de sauvegarde des données permet de restaurer les données. Puis, il est possible de redémarrer les applications, les machines ou d’opter pour l’usage d’un site de secours.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *