Plan de reprise d’activité : comment l’évaluer ?

Il n’est pas toujours évident de chiffrer correctement un plan de reprise d’activité, puisque son coût varie énormément d’une entreprise à l’autre. Zoom sur les paramètres qui entrent en jeu dans le calcul de l’élaboration d’une solution PRA !

Effectuer une analyse d’impact sur les opérations

Cette analyse permettra à l’entreprise de :

  • Déterminer l’ampleur des dégâts éventuels correspondant à chaque risque. Ces dégâts varient considérablement en fonction de l’organisation de l’entreprise, de la réceptivité et de l’impact sur le fondement du métier. Le PRA utilisé par le serveur du site internet d’une entreprise ne sera pas le même pour un site de commerce en ligne via lequel passe une partie du chiffre d’affaires ou pour un autre à vocation de « plaquette commerciale ».
  • Réaliser un calcul pour comparer le coût du PRA par rapport au coût des temps d’arrêt.

De nos jours, un plan de reprise d’activité s’avère moins complexe et moins cher selon les contextes et le nombre de prestataires spécialisés qui interviennent. Dans tous les cas, le responsable de projet a la lourde tâche d’établir un équilibre entre éventualité et impact des risques ainsi que le budget du PRA.

Un homme qui lui explique combien cela peut coûterLe coût du hardware

En termes de plan de reprise d’activité, deux possibilités s’offrent désormais aux entreprises : acheter une solution « prête à l’emploi » ou construire sa technologie en interne. Quelle que soit la solution choisie, le coût brut du hardware est le premier point à considérer sachant que le prix du matériel varie en fonction des performances et de la capacité. Pour un PRA construit en interne, le coût de mise en place du hardware est relativement bas puisque les serveurs x86 utilisés sont d’entrée de gamme. Du côté des fournisseurs de solutions PRA, le coût est plus élevé puisqu’ils offrent une intégration étroite entre software et hardware.

En revanche, il est toujours important d’évaluer si le matériel choisi dispose de la capacité et des ressources nécessaires pour offrir des performances efficaces.

Le coût de l’installation

Le coût d’installation pour une offre d’un fournisseur PRA est moins élevé étant donné que la mise en place de ce dernier est simplifiée. En effet, l’optimisation de la partie software est effectuée par le fournisseur permettant ainsi son fonctionnement avec le hardware. Quant à l’installation d’une solution PRA maison, elle requiert plus de temps. Ainsi, le coût du travail supplémentaire doit être également pris en compte. Choisir de construire sa propre solution PRA c’est toutefois bénéficier de plus de souplesse. Cette option offre ainsi un large choix de logiciels ou de licences.

Le coût du cloud

Le coût de mise en service du cloud est également pris en compte dans le calcul du coût d’un plan de reprise d’activité. Chez certains fournisseurs d’offres PRA, ce coût est considéré dans le forfait mensuel tandis qu’il est facturé séparément chez d’autres. Par ailleurs, il convient à l’entreprise de prendre en compte les coûts d’installation du cloud dans le coût total du PRA dans le cas où le fournisseur de solution PRA ne couvre pas ces frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *